mardi 10 juin 2014

Brownies américains aux noix de pécan & fleur de sel

 

Quand j'ai reçu le dernier livre de Marie Chioca Les secrets de la pâtisserie bio, je l'ai immédiatement recouvert de post-its avec toutes les recettes que je veux tester (et surtout goûter!!!). La première que j'ai donc faite est celle des brownies américains et je dois avouer que je ne suis pas déçue de mon choix!!! Bizarrement il a très vite disparu du plat... Merci qui? Merci Marie!
Personnellement, je trouve les brownies meilleurs après une nuit au frigo, ça rend le cœur du gâteau resté moelleux un peu plus "compact" et je trouve que comme ça le côté fondant du milieu ressort mieux avec le craquant de la croûte, mais ça, c'est seulement si vous arrivez à attendre jusqu'au lendemain...
La seule chose que j'ai changé de sa recette originale, c'est le beurre que j'ai remplacé par de la (bonne) margarine, non pas que je sois totalement réfractaire au beurre, mais je n'en ai presque jamais dans mon frigo et là je devais absolument faire ce brownie de toute urgence parce qu'une fois les photos sous les yeux, ça aurait été trop dur d'attendre les prochaines courses pour le faire ;)


La recette:

-100g margarine
-150g chocolat noir corsé
-75g sucre de coco
-100g farine complète T150
-1 pincée de fleur de sel
-1/2 sachet levure chimique
-3 oeufs
-130g noix de pécan

Préchauffer le four à 180°.
Faire fondre le chocolat et la margarine (au micro-onde pour moi), puis ajouter le sucre de coco dans le mélange encore bien chaud pour le faire fondre.
Dans un autre récipient, mélanger la farine avec la levure et la fleur de sel.
Séparer les blancs des jaunes d’œufs, mélanger les jaunes avec le chocolat fondu et monter les blancs en neige. 
Mélanger à la spatule tous les ingrédients, ajouter la moitié des noix de pécan (grossièrement concassées pour moi) et verser dans un moule en silicone (ou beurrer légèrement le moule). Répartir dessus les noix de pécan restantes et enfourner pour environ 20 minutes à 180°. 
Laisser refroidir avant de démouler et de découper en une douzaine de part. 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Quelque chose à ajouter?